Curiosités

P

Pain:

Quand on voyage en vivant à bord, on ne vit pas que d'eau et de biscuits marins. Une bonne tranche de pain se savoure aussi au mouillage dans une petite "cala" désertique. Pas de boulangerie en vue, pas de problème: faites vous même votre pain. Il est tellement meilleur. Et pas besoin de machine qui vous oblige à avoir un générateur à bord. Pétrir la masse est un rituel bien plus agréable que de brancher une Bimbi!

Laissez place à votre créativité: pain aux noix, aux olives, pitta, pain tunisien...il y mille façons pour faire du pain.

Notre bible de recettes: "Bread baking by hand and machine" publié par Dorling Kindersley ( Penguin Group) ou sa version portugaise par Civilização editores, lda.



Curieux: le pain en Espagne n'a pas beaucoup de goût. Sa croûte est dur et sa mie sèche le jour même. Pas pratique en navigation...


Curieux: le pain en Sardaigne ne se vend pas à la pièce mais au poids! Aussi nous n'avons à ce jour trouvé de boulangerie/pâtisserie. C'est l'un ou l'autre. Et la boulangère à Palau, qui offre un petit pain à Scuba tous les jours a un splendide sourire...





Poubelles


C'est la hantise du marin...C'est fou ce que les emballages prennent comme volume! C'est fou comme les voiliers ne sont pas équipés pour la sélection des déchets...


Combien de litres de déchets produisez vous par jour?

Nous sommes deux à bord, plus Scuba, et nous avons presque chaque jour un sac de 30 litres plein par jour. C'est du délire! Notre société de consommation porte bien son nom...et il est vrai que comme "anciens" publicitaires nous y avons contribué. Mea Culpa. Mais franchement certains producteurs exagèrent . Du saumon fumé de 90 grammes et vous avez presque autant de poids avec l'emballage plastique, le fond en carton argenté, les feuilles en Cellophane qui protègent chaque tranches, etc...


Comment se débarrasser de ses déchets?

Nous avons pour norme de séparer un maximum nos déchets: papier-verre-plastique-aluminium, organique et autres.

En haute mer, tout ce qui est organique sert de nourriture pour la vie animale. Bon, les pelures d'orange ne plaisent pas aux morues, mais au moins elles sont biodégradable très rapidement. Tout le reste, reste à bord. Vous me direz que le verre ne pollue pas, mais il faut un million d'années pour redevenir sable. Et si votre bouteille arrive sur une plage en morceaux, elle peut se transformer en danger public. Une boite de corned beef ou une boîte de soda, mettra cent ans pour se décomposer. Certains disent que ce type d'emballage promeut l'habitat sous marin des petits mollusques!

Une fois les sacs pleins, ils vont dans l'annexe qui est suspendue á l'arceau (davis) du JAD.

Au mouillage forain le problème est de trouver les containers pour ces déchets sélectionnés.

dans la majeure part des marina, il n'y a pas de problème.


Connaissez vous le bateau poubelle?

Nous en avons croisé deux. Je ne parle pas de vieux rafiots justes bons pour aller à la casse. Le premier vient collecter tous les jours les poubelles à la petite île de Culatra. Autant dire que les mouettes du coin apprécient!

Le second est celui du "videur" de la cala Sabina à Formentera. Il passe tous les matins avec son Zodiac, va de bateau en bateau et fait sa collecte, gratuitement. Le seul défaut c'est qu'il ne fait pas de séparation, mais quel service!





(Précédente)                                                                                            (suivante)