Curiosités

P

Pêche


La pêche a beau être un des sports les plus populaires, elle ne m'a jamais séduit, avant d'avoir mon bateau.

Fort de mon expérience de la pêche à la traîne dans l'océan atlantique, entre le Portugal-Madère-Canaries (Photo de mon ami João Manata), ou nous avons pêché du thon, des "dorados", etc. , je fus acquérir tout l'attirail avant notre départ en Méditerranée. À ce jour, ce fut l'investissement le plus désastreux de ma vie: zéro rendement. Malgré plusieurs tentatives, nous n'avons pêché à ce jour que: une mouette (qui survécut!), une éolienne (la nôtre, avec le fil de la canne bien enroulé...) et un filet de pêche mal signalé!

Toutefois nous ne nous déclarons pas vaincus et nous avons investit encore un peu plus d'euros avec l'achat d'un livre:

"La pêche à la traîne" par Jan Olsson. Editions du Gerfaut.

Nous vous tiendrons informés des résultats!

Entre temps, méditons la phrase de Théophile Gautier:

"Rien ne calme les passions comme la pêche à la ligne. C'est un divertissement philosophique que les sots ont tourné en ridicule comme tout ce qu'ils n'ont pas compris."




Poisson

Nous adorons manger du poisson. Toutefois trois problèmes se posent à bord: la conservation, la préparation et l'achat.

Celui de la conservation est rapidement résolu. Comme nous n'avons pas de congélateur, nous mangeons le poisson le jour même de l'achat (ou dans un futur proche...le fruit de notre pêche!).

La préparation est plus compliquée. Comme le dit Mauro, poissonnier de son état à Palu, le poisson frais se prépare à toutes les modes: grillé, frit, à la vapeur ou en sashimi!

Jusqu'ici nous sommes d'accord. Mais il y a des mais!

Griller un poisson à l'intérieur est exclu! À l'extérieur, il vous faut un grill. Ceux au gaz sont les plus pratiques, mais cela n'a pas le même charme. Ceux à charbon de bois vous posent le problème du stock. En plus , je ne les trouvent pas très décoratifs! Ceux à l'électricité sont les plus pratiques, mais soit vous avez un générateur (que nous n'avons pas), soit votre voisin de marina risque de ne pas apprécier!

La seconde solution est de frire le poisson. Oui mais vous connaissez la largeur des becs de gaz à bord. Faut pas qu'il soit grand votre poisson sinon il ne rentrera pas dans votre poêle.

Il en va de même pour votre four, bien que celui-ci autorise une plus grande longueur de poisson.

La grandeur du poisson est également limitée pour votre casserole à pression.

Notre véritable problème est en fait l'achat du poisson.

Imaginez vous chez le poissonnier en Sardaigne et vous voyez un poisson qui s'appelle  "Ricciola". Que faites-vous. Vous acheter une dorade que vous connaissez de nom et de vue? Ce serait dommage car une "sériole" en français, appelée aussi en Provence "parme" est un bon poisson pas très cher.

Pour connaître et cuisiner les "Poissons de Méditerranée" je vous recommande le livre qui porte ce titre écrit par Alan Davidson, aux éditions Èdisud. Dommage que les poissons soient illustrés par des dessins et non pas par des photos.

Pour vous aidez à choisir votre poisson dans les marchés locaux voyez notre page Poissons ou vous trouverz les photos et traductions en plusieurs langues

Bon appétit!



(Précédente)                                                                                            (suivante)