SOTO GRANDE:36ºN17'  005ºW16'

Mai 2009

Après Gibraltar, Soto Grande est la 2º marina en Méditerranée. Après le passage du détroit il faut bon de trouver un coin paisible. En fait pour qui n'est pas habitué aux pontons sans "fingers",  il y a encore du sport en vue avec le système des amarres à aller chercher au ponton de béton! Cette marina est en fait BCBG, très chic avec ses gros yachts et ses immeubles style Andalous modernisé. La place coûte 3 fois le prix que ceux pratiqués côté atlantique, soit 44€ pour une nuit pour un 12 m. Ici la saison haute commence fin Mars!
Au niveau électrique les prises (il y 4 modèles!) sont différentes de celles que je connaissais jusqu'à présent! On vous en donne une avec caution de 150€. Une belle plage se trouve juste à côté et permettra à tous ceux dont la bourse le permet de reprendre des forces calmement!







ESTEPONA:36ºN24'  005ºW09'

À dix NM de Soto Grande se trouve cette marina, moins chic mais un peu moins chère. Le dimanche un marché trouve sa place juste en face du port. Les restaurants et bars sont bien sûr plus populaires mais cela a assez bien de charme. Un supermarché se trouve à cinq minutes à pieds des pontons. En plus il y a de très belle plages de chaque côté´s de la marina.
Ici à Estepona (comme dans la plupart des marinas de la Méditerranée, il n'y a que des pontons principaux, donc sans "fingers". On s'enfile dans l'espace réservé en marche arrière, on amarre le bateau à la poupe, on saisit les amarres du ponton qui vous permettent de trouver les chaînes fixées dans le bassin à la proue de votre bateau. Cela parait simple mais avec un bon du Nord qui souffle à plus de 15 noeuds, laissez moi vous dire que sans l'aide d'un voisin et du marinier de service nous n'y serrions
pas encore. Bon c'était notre première opération du genre et nous n'avons pas détruit les bateaux voisins. Il faut aussi dire que l'espace entre les bateaux est de 4 m. et que le JAD fait 3.85m. Il y juste la place pour les défenses! Et la marche à ré du JAd, vu son type de dérive, n'est pas des plus confortable. Je crois que dans le futur nous prendrons place par la proue, ce qui facilitera la manœuvre et permettra de garder notre dinghy à sa place pendu à la poupe. Il faut juste que je trouve un système de passerelle, placée au dessus de l'ancre,  pour rejoindre le quai, car Scuba risquerait de ne pouvoir rejoindre le ponton sans cela...Et maintenant allons voir le Grand Prix de Monaco dans un Pub anglais...Lulu qui était à la barre (moi je repoussait les autres bateaux!)n'est pas encore remise de ses émotions
Comme prévu le vent d'Est c'est levé...fortement. 20 noeuds au port, 30 au large. Nous
avons mis cette pose à profit pour visiter le marché d'Estepona, faire du lèche vitrines, acheter un livre pour apprendre l'Espagnol (on ne sait jamais!) et faire une rencontre assez spéciale sous la forme d'une procession. Comme le chariot n'a pas de frein...il suffit de tenir le taureau par les cornes!

Parlant de rencontres, le monde est très petit. Nous avons rencontré Michel et Noël, voyageant depuis 9 mois sur leur Melody de 10m. Nous avons découvert qu'ils connaissaient Serge, le skipper belge qui convoyait le Gigouille de Las Palmas a Ayamonte, ainsi que Christian, un français qui revenait des Antilles que nous avons rencontré à Barbate, et eux aux Açores! Ce Christian qui eut une aventure très particulièrement marquante. Quand nous lui avons demandé ce qu'il pensait de Horta, il nous répondit qu'il n'en avait pas un bon souvenir! En fait aux Antilles il avait recruté via internet un skipper qui à 600 NM de Horta eut une attaque cardiaque et avait succombé! Christian dut voyager 24 heures avec ce corps à bord avant qu'il ne soit récupéré par une frégate de la marine Portugaise.Puis à Horta, la PJ l'a mis à mal en fouillant tout le bateau et en l'interrogeant comme si il était un criminel!

Des histoires comme celle-çi, cela ne s'invente pas...











(Précédente)                                                                                            (suite)

 

Les voyages:

Espagne Méditerranée.