Mar Menor:37ºN43'.2  000ºW43'


Juin 2009

La Mar Menor est une mer interne reliée à la Méditerranée par le passage que vous voyez sur la photo. Vingt kilomètres de long sur dix de large. Le tout entouré par de nombreux complexes touristiques, spécialement le long de la langue de sable qui sépare les deux mers. Un eau à plus six degrés que celle de sa grande soeur, une profondeur de 5 à 6 mètres, parsemée de quelques îles. Un vrai paradis pour la voile, pour nager, pour un pur "farniente".
Il y plusieurs petits ports qui peuvent vous accueillir, mais il est vrai que l'on peut jeter l'ancre n'importe où, vu que les fonds sont du sable avec des algues (Vérifiez le filtre à eau!). Si le vent souffle fort, on peut se réfugier autours des petites îles. Nous avons choisi l'Isla Perdiguera, l'île aux mouettes. Et il y en a des milliers! Cela fait une belle cacophonie, mais à part cela l'endroit est paradisiaque.




Puerto de Santa Pola-Marina Miramar:38ºN11'  000ºW33'




La Marina de Miramar à Puerto de Santa Pola est un modèle de ce qui se fait de mieux. Inaugurée il y a 2 ans, elle se situe au milieu des deux autres marinas qui font bien pauvre figure! Premièrement il y des pontons avec des “fingers”, chose assez rare en Méditerranée, pour toutes les tailles même les super-yachts. Prises de courant et d’eau avec compteurs, prise TV (27 canaux!), des cabines de  douches avec évier et toilette individuelle, wifi, un excellent restaurant, cafétéria, centre de plongée, etc. La ville n’a pas beaucoup d'intérêt, mais il y a de grandes plages de chaque côtés de la Marina. Toutefois il y a les salins et un musée qui valent le détour. Notez également que le port de pêche est le plus

important de l’Espagne méditerranéenne.



Isla de Formentera: Cala Sahona:38ºN49'  001ºE23'


Cela fait deux mois que nous naviguons à notre rythme, au gré des vents et de nos envies, en fonction des lieux que l’on ne veut pas quitter ou ceux que l’on aurait mieux fait de ne pas connaître. Heureusement que la seconde catégorie ne se compte pas sur une main!

Nous avons quitté Santa Pola en début de soirée. Un bon vent SE de 15 noeuds nous permit les premières heures de tenir un bon 6 noeuds. Malheureusement, le vent tombât en milieu de nuit nous obligeant à mettre le moteur. Au lever du soleil nous reprenons notre rythme, rien qu’à la voile, mais petit à petit le vent à forcit atteignant les 30 noeuds. Rien de bien grave, il suffit de prendre des ris. Mais la mer s'agite de plus en plus et avec des vagues de plus de 3 mètres, cela devient très inconfortable surtout qu’elles viennent du Nord donc de travers. En plus la zone est de trafic...vive l’AIS!

Petit à petit, le temps se rétablira à 15-20 noeuds et après 19 heures nous avons découvert l’île de Formentera où nous avons jeté l’ancre dans la Cala Sahona, bien protégée des vents S et E. Par contre le nombre de bateaux est impressionnant (bon c’est Samedi!) et je n’ose pas penser au mois d'Août! Un hôtel, un restaurant et une plage bondée, nous font jeter l’ancre le plus loin possible de la foule, par dix mètres de fond de sable.





(Précédente)                                                                                            (suite)

 

Les voyages:

Espagne Méditerranée.