Grèce:Cyclades Nord

 

Kavia ( KEA)  37ºN34'  024ºE16'

Septembre 2010

Comme une vague de meltem est annoncé  dans les prochains jours nous avons décidé de ne pas nous rendre à Limin Ayios Nikolaou qui est la ville principale de l’île de Kea, car ce port est assez exposé à ce vent (35 noeuds de prévus). Nous avons fait route vers le golfe de Kavia, étape avant l’île de Kithnos qui offre un meilleur refuge. En route nous avons reçu la visite de nombreux dauphins.  Kavia n’est pas vraiment un village, car à part quelques restaurants, bars et clubs de plage c’est désert. Mais il semble que le tourisme s’y développe car de nombreuses maisons et un hôtel sont en construction. Heureusement qu’au niveau de l’architecture, maisons basses en pierre, le tout forme un ensemble homogène et assez réussi. Il y a quelques corps morts pour des bateaux locaux dans la baie et toute la place pour y mouiller, dans du sable assez dur, par 5 mètres avec une eau transparente.

PHOTOS


Merikha ( Kythnos)  37ºN23'  024ºE23'

Septembre 2010

Comme Merikha se trouve sur la côte ouest de l’île de Kithnos. Ce petit port est desservi par un ferry et accueille de temps en temps un pétrolier qui vient ravitailler l’île. Ici toute les maisons sont blanches et ont se rapproche de la typique carte postale grecque! Avant le ponton principal il y a au Nord Est une petite baie pour mouiller. L’alternative est dans la baie du port, mais le plus au sud possible car les cargos doivent manoeuvrer. Le quai principal a une partie réservée aux yachts. Il y a 3 m. de profondeur le long de celui-ci. L’eau et l'électricité sont disponibles, si on en trouve le responsable ( agence de voyage!)! La prise triphasée est du plus petit modèle! Un tanker délivre le gasoil sur le port (numéro de téléphone indiqué sur une plaque).Le long du port il y a les tavernes, bars et supermarchés. Le long de la petite plage de sable au sud de la baie, il y a quelques tavernes également. Bonne protection au meltem.... Mais attention danger! Le mercredi passe un overcraft géant qui provoque une immense vague et son reflux, soulevant les yachts, et les projetant contre le quai si ils sont amarrés trop près. Particulièrement ceux placés proches du ponton des pêcheurs.

PHOTOS


Kolona, Fikiadha, Apokriosis ( Kythnos)  37ºN24'  024ºE23'

Septembre 2010

Les baies de Kolona, de Fikiadha et de Apokriosis se trouvent à 2 NM au Nord de Merikha. Les deux premières sont séparées par une fine langue de sable. La dernière se trouve à l’Est. Elles offrent chacune une bonne protection au Meltem.
Pour les amoureux de la nature, l’endroit est un havre de paix. L’eau y est transparente, le mouillage est excellent dans du sable et un peu d’herbe par 4 à 6 mètres, il n’y a que deux tavernes en tout, quelques maisons et une chapelle. Sans oublié les chèvres.  Celles-ci tracent des chemins qui sont de bons parcours de promenades. Plus surprenant
encore est la petite source chaude qui se trouve en bordure de la plage de Kolona. Les locaux l’ont séparée avec des pierres de la mer, y créant un Jacuzzi naturel. Les plages sont difficiles d’accès, donc limitant quelques peu le nombre de touristes.Par contre le week end, des gros yachts à moteur viennent d’Athènes.



PHOTOS



Ag. Stefanos ( Kythnos)  37ºN23'  024ºE27'

Juin 2015

Les baies à l'est de l'île sont très belles et peu peuplées, à part Loutra et son petit port. Celle de Stefanos n'a pas 20 habitants en hiver! Le mouillage est bien abrité sauf du.
sud. On y mouille par 6 mètres dans du sable/ boue. Plus près de la plage il y a des herbes. Si vous avez besoin d'un mécano, Andreas y habite. Si vous voulez une excellente taverna il y a celle vers la sortie du village.
Les chèvres, cochons et moutons sont de leur production! Et Magy prépare de délicieux mojittos!






Órmos Galissas (Siros)  37ºN25'  024ºE52'

Septembre 2010

Pour notre première escale à Syros nous avions sélectionné la baie de Galissas, qui selon les dires du guide Imray offre un petit quai bien protégé avec de la place pour quelques voiliers. En fait toutes les places étaient prises par des très petites embarcations locales. Et pour cause! Même avec notre Ovni qui avec sa quille relevée à un tirant d’eau de 52 cm., nous nous serions échoués! Par contre il y a de la place pour le mouillage, dans du sable avec bonne tenue et bonne protection au Meltem. Toutefois la baie est toute ouverte aux vents d’Ouest et une houle même légère rend l’endroit inconfortable. Le village offre quelques commerces (tavernes, magasin d’alimentation) mais n’est pas très pittoresque. La plage est belle avec une concession de transats, et celle qui se trouve à cinq minutes de marche  dans la baie voisine est, comme il est indiqué sur un panneau, <naturaliste>, comprenez naturiste!

PHOTOS




(Précédente)                                                                                            (suivante)