Grèce: Ionienne

 

Missalonghi (Golfe de Patras)   38ºN18'  021ºE24'

Juin 2010

La première escale au Nord du Golfe de Patras, la baie de Missalonghi est énorme. On y accède par un canal de deux NM, bien délimité, sur les berges du quel de nombreuses maisons en bois, sur pilotis offrent un décor peu habituel en cette région. Dans la baie il y a un quai public mais qui offre peu de places, qui sont prises en grande partie par un club local. Ni eau ni électricité sont disponibles et en terme de sécurité, vu qu’il n’y a pas grand chose dans le coin, on doit se méfier! à l’Ouest il y a la nouvelle marina, qui pour tout dire est en phase, prolongée, d’achèvement. Pour l’instant il y a 5 pontons installés avec pendilles, avec eau et électricité, un bureau administratif et des douches. Il vous en coûte une vingtaine d’euros la nuit, plus consommation. La WIFI fonctionne bien. Pour le reste c’est un chantier et le seul service disponible est le passage tous les matins d’un boulanger. Un petit nombre de voiliers sont à sec et les prix pour l’hivernage sont intéressants. Mais il faut faire 2 km, par des rues sales où traînent de nombreux chiens errants, pour arriver à la ville. Celle-ci a un petit centre avec rues piétonnes, avec restaurants et bars dont le Byron, en l’honneur du poète anglais qui mourut en 1828 dans cette ville alors qu’il combattait avec les grecs la domination turque. Il y a un chip chandler, avec stock limité.

PHOTOS


Kellini (Golfe de Patras)   37ºN56'  021ºE08'

Juin 2010

Situé à l’entrée du Golfe de Patras, Killini fut un port important pour la route du Péloponnèse. Le château construit en 1220 en démontre l’importance stratégique. Notez que celui ci  se trouve à 4 km. du port et il parait qu’il en vaut la visite car il est en cours de restauration, ayant été détruit par les Turcs en 1825. De la ville de Kellini, il n’y a pas grand chose à dire car elle n’offre aucun intérêt architectonique. Il y a deux supermarchés, des tavernas et cafés, une belle plage. En fait c’est plus un endroit de passage, car de nombreux ferries y font une halte. Par contre le port offre une bonne marina pour les voiliers et bateaux de pêche, séparée du port de commerce et ferries. Il y a de l’eau et  de l’électricité, le tout  gratuit! Donc ne vous fiez pas au guide Imray (2009) qui ne parle que d’un projet sans dates!

PHOTOS


Zákinthos ( Zante)  37ºN46'  020ºE54'

Juin 2010

Situé à l’entréeLa ville de Zakinthos est la capitale de l’île du même nom. Sous domination Vénitienne puis Anglaise, la ville a terriblement souffert avec le tremblement de terre de 1953. Son architecture n’est donc pas typique. Près du port il y a une grande place centrale qui donne sur des rues commerciales, aux nombreuses “tavernas” et cafés à la mode, les boutiques souvenirs qui pullulent d’objets sur le thème de la tortue, vu le parc national dans la baie de Lagana distante de 10 km. Vous y trouverez aussi des supermarchés et tous types de commerce, parfaits pour l'avitaillement. Le grand port est divisé en trois zones. Une marina...qui n’a jamais été terminée, donc pas de pendilles, d’anneaux, etc., donc utilisée seulement par les locaux et quelques bateaux pour touristes. Un port de ferries, très nombreux et toujours en mouvance, mais qui ne perturbe pas vraiment la troisième zone réservée au bateaux de passage. Ce quai public est équipé d’eau et d’électricité. Toutefois quand vous arrivez, un individu qui porte un badge vous demande vos papiers, votre transit log et vos noms...Il vous donne un dépliant des autorités portuaires et vous demande 15 € par jour. En fait, cette personne travaille pour une société privée et donc vous n’avez aucun compte à lui rendre! Pour le voir disparaître il suffit de dire que vous allez vous rendre à la capitainerie dans la journée.
Il vous en coûtera pour un 12 m. 3.63€ d'entrée au port, plus 4.35€ pour l’usage du ponton par jour, plus TVA. Un camion d’eau minérale (!) peut vous fournir en eau au prix fort, alors qu’il y a de l’eau sur le ponton, et un autre camion vous fournit le gasoil, mais le prix est “rond” et sans facture!

PHOTOS





Kéri ( Zakinthos / Zante)  37ºN40'  020ºE50'

Juillet 2010

Keri se trouve dans la baie de Lagana, au sud de l’île de Zante. Cette grande baie de 9 km. de large est l’une des seules où les tortues se reproduisent en Méditerranée. Elle est divisée en 3 zones. Celle à l’Est, qui englobe l’île de Pelouzo est interdite à toute navigation. Celle du milieu vous permet de naviguer mais pas de mouiller et enfin celle de l’Ouest, proche du village de Keri vous permet de jeter l’ancre. La deuxième île dans la baie, celle de Marathonisi, qui a la forme d’une tortue géante,  offre trois belles plages ainsi que des grottes. Les tortues viennent le soir y déposer leurs oeufs, au son des discos de Lagana, Lithakia ou Yerakas! Car malheureusement ces 3 villages sont devenus de hauts lieu du tourisme anti écologique! Châteaux gonflables dans l’eau, bars à gogos et surtout de très nombreuses embarcations de locations louées à la journée sans besoin de permis, polluent ce qui pourrait être un paradis.

Seul Keri a gardé un semblant de naturel! Il y a un petit port pour les bateaux locaux, de pêche, de tourisme et les embarcations louées à la journée. On se mouille juste  l'extérieur  par 4 mètres dans du sable, bonne tenue. Il y a quelques restaurants et bars, un magasins de souvenirs qui vend aussi la presse internationale, deux supermarchés, location de voiture, boucher et une pompe d’essence. Mais pas de machine ATM!

Le village est bordé de plages dont certaines ne sont accessible que par annexe et donc peu fréquentées. Et puis quand le jour se lève on recherche les tortues. Ce sont des moments magiques! Pour ceux qui aiment la plongée, nous vous recommandons Nero Sport qui a une sympathique équipe. (www.nero-sport.de).

PHOTOS


(Précédente)                                                                                            (suivante)