Italie: Calabre

 

Cetraro: 39ºN31'   15ºE55'

Avril 2010


Cetraro est un port qui offre peu en terme touristique. Le village est assez éloigné et ne semble pas offrir de grand intérêt. Toutefois c’est une des rares escales avant le sud de la Calabre. Le pilot book Imray indique le peu de profondeur dans le port. Nous sommes entrés avec plus de 4 mètres! Le numéro de téléphone est aussi incorrect ( TEL: 0982978275) et il y maintenant des pontons extérieurs pour les visiteurs. Toutefois il n’y a pas de personnel à la marina en hiver et au printemps. Donc c’est gratuit! Et la Guarda Costera fonctionne que le matin ou l?après midi en fonction du jour de la semaine. Toutefois sur le ponton principal se trouvait le Sh. Francesco qui nous indiqua où se placer et nous aida avec les pointilles. Sympa. En fait il est le patron du restaurant juste en face de la marina, et fait sont “marketing” . Il vous propose de vous emmener au village si vous avez besoin de quelque chose,... et bien sûr vous indique les poissons du jour. Il peut vous être utile pour trouver une place en été ( TeL: 3286711112)

PHOTOS


Vibo Valentia Marina: 38ºN43'   16ºE07'

Avril 2010


À Vibo, il y a deux Marinas, celle de Marina Carmelo et la Marina Stella del Sud. Nous avons choisi cette dernière car la disposition de ses pontons semblait plus commode, surtout en arrivant avec 27 noeuds de vent. En plus le propriétaire est Italo-canadien, et donc parle la langue de Shakespeare. Il y a des compteurs pour l'électricité, un petit bar et une sympathique terrasse, des douches refaites actuellement, et le prix est négociable. Nous payons 25 € pour notre 12.10 mètres. Le prix est de 70€ en haute saison. Il y a une belle plage à proximité et les commerces sont à 5 minutes. Mais la ville n’est pas du tout pittoresque, et il ne faut pas oublier que nous sommes en Calabre, la région la plus pauvre d’Italie.

PHOTOS


Le Castella: 38ºN54'   17ºE01'


Avril 2010



Le Castella est une charmante escale. Le village n’est pas spécialement pittoresque mais son château vaut la visite. Ce qui fait le charme du lieu est sa population, extrêmement sympathique. Tout le monde vous dit bonjour et les discussions vont bon train. Que ce soit avec les pêcheurs qui vous annonce l’arrivée du mauvais temps, le boulanger qui cuit son pain au four à bois et qui vous demande de revenir vers 7H30 (Scuba est matinale) ou le cafetier qui pose des questions sur notre destination. La marina est bien protégée mais hormis l’eau et l'électricité au ponton et de bonnes douches, il n’y a pas plus de service. Pas de gasoil, pas d’internet, pas de club house ou de café. Mais le village est à 100 mètres et vous y trouvez tous les commerces, dont un supermarché très proche de la marina. En ce qui concerne le prix, cela se négocie...avec ou sans facture. Nous avons payé 15 € au lieu de 20! Notez que le numéro mentionné dans l’Imray n’est pas correct!

PHOTOS


(Précédente)