Sardaigne Torregrande 39ºN54'  008ºE29'

Octobre 2009

Également appelée Marine Oristanesi, cette marina offre une bonne protection aux vents. C’est en fait son seul avantage à mes yeux car à part un café et un restaurant il n’y a aucun commerce. Il faut se rendre à la ville distante de 2 km.

PHOTOS




Sardaigne: Alghero 40ºN29'  008ºE00'

Octobre 2009

Notre première halte en Sardaigne en provenance de Minorque, est à Alghero au Nord Ouest de l’île. Le port est très grand et abrite un port de pêche et plusieurs marinas. Nous avons choisi celle de S. Elmo qui se situe au pied de la muraille de la vielle ville. Cette marina est récente (7 ans) et offre eau, électricité, wifi  et...douche (une seule, mais c’est mieux que dans la plupart des autres marinas!). Le personnel est sympa même si les langues étrangères ne sont pas leur fort! 50€ hors saison, c’est bien sûr pas donné. Ceci dit on se trouve dans la vielle ville qui a beaucoup de charme et il y a un gardien jour et nuit, ce qui il faut l’admettre est un grand avantage par rapport au quai public, en plus de ne pas être amarré  à coté  du yellow submarine et autres embarcations touristiques.

Comme alternative il y a  la Aquatica Marina Club qui a de nouvelles installations depuis Juin, avec une très belle douche et surtout un lounge très sympa et un excellent restaurant (60€ pour 2, vin compris). Toutefois il y de grandes chances qu’il n’y ait pas de place, sauf en hiver si vous y passez quelques mois. Et la c’est pas cher, 300€ par mois pour un 12 mètres.

La vielle ville a beaucoup de charme. Une promenade le long de la muraille s’impose et il est agréable de découvrir les petites ruelles. Remarquez que l’on trouve plus de Gelaterias que de poubelles publiques! Vous trouverez un marché public et juste derrière dans la via Mazzini il y a un sublime magasin de fromages, charcuteries, vins et pastas. Un supermarché se trouve un peu plus bas. Dans la via Venetto il y a une des machines à laver le linge. Le long du port il y a plusieurs shipshandlers. Il y a de nombreux restaurants (20€ le déjeuné) mais la qualité est plutôt moyenne. Notez que les prix dans les bars sont beaucoup moins chers au balcon qu’en terrasse!

PHOTOS



Sardaigne: Porto Conte 40ºN35'  008ºE12'

Octobre 2009

Notre court voyage (10NM) entre Alghero et Porto Conte fut très agréable. Avec un vent SW de 10-12 noeuds, nous faisions 5.5 noeuds sans forcer. La baie de Porto Conte est très grande (5 NM en profondeur) , très belle... et très déserte. La marina, bien que notée “charge band 5” dans le pilot book Imray, est décadente. Certains pontons sont presque pourris, l'électricité également. À côté il y a un launge club/bar/restaurant qui est fermé, peut être parce que nous sommes en Octobre. Un peu plus loin il y a une très belle plage, avec un restaurant et un hôtel. Seul ce dernier est ouvert. Le village est également désert. Nous n’avons trouvé qu’un bar/trattoria tenu par une charmante dame (Seul le bar fonctionne!) et 150 mètres plus loin il y a un mimimercado-tabac-journaux assez bien fourni. Ceci dit nous avons jeté l’ancre par 2.6 m dans du sable au pied de la marina et l’endroit parait bien protégé. Il y a un deuxième mouillage à l’entrée de la baie, qui lui semble encore plus désert mais on accède après une bonne marche aux grottes de Neptunes que l’on dit spectaculaires.Notre moteur de l’annexe après six mois de bons service a décidé de ne pas fonctionné. N’ayant pu résoudre le problème (probablement le carburateur) nous l’avons confié à Mario, le mécanicien du port qui représente Mercury. Notez que toutes les personnes que nous avons rencontrées sont très sympathiques et offrent leur aide. Par exemple Mario nous proposait sa “machina (?)”, sa voiture pour aller faire des courses!

PHOTOS



Sardaigne: Stintino 40ºN56'  008ºE14'


Notre remontée vers le Nord de la Sardaigne fut paisible. Une fois de plus le vent de Sud a tourné au Nord plutôt que prévu et trop faible pour remonter à 40ª.   C’est donc au moteur que nous avons fait une bonne partie des 35 NM qui nous séparent de Porto Conte et Stintino. Pour ne pas faire le tour de l’Isola Asinari nous avons coupé court via le passage de Fornelli, ce qui réduit notre voyage de 20 NM. L’Isola Asinari fut un camp de déportés, puis une prison, puis...une réserve naturelle! Stintino fut un village de pêcheurs spécialisés dans la pêche au thon (ceci explique la peinture murale). Maintenant il s’est reconverti au tourisme...enfin seulement pendant la haute saison! Car nous n’avons trouvé que 2 ou 3 bars ouverts et pas un seul restaurant de ce nom. En fait il y a plusieurs marinas, dont une nouvelle au Nord du môle. Nous avons essayé en vain d’appeler ces marinas à la VHF, pas de réponse. Finalement nous avons interpellé un bateau de pêche sportive, dont le skipper a après plusieurs reprises put contacter le
marinier de service...qui faisait sa sieste! Nous avons donc accoster à la nouvelle marina qui offre électricité ( faut prévoir une grande extension!) et eau. Pas de douche, ni de WC, encore moins un bar ou internet ( Seulement pour consulter la météo dans le bureau ,un container, du responsable). Ceci dit il ne nous en coûtera que 20€ la nuit. Puis il vaut faut soit prendre votre annexe pour vous rendre dans le village ou marcher 20 bonnes minutes. Il y a plusieurs mini marchés ainsi qu’un marchand de tabacs et journaux. Le long du Porto Minore, vous trouverez le snack bar le Skipper, qui est ouvert 24 h sur 24 h ?

Stintino n’est pas (ou n’est plus) un vieux port de pêcheurs plein de charme, mais est certainement bien plus sympa que le prochain port, Porto Torres, dont nous apercevons d’énormes cheminées industrielles...

PHOTOS


Sardaigne Castelsardo 41ºN54'  008ºE42'


Situé au centre du Golfo dell’Asinara, Castelsardo fut depuis le 11ºsiècle un port de pêche et une place forte fondée par les Génois. Sa marina offre 500 places, bien protégées.  Les installations sont modernes, avec un supermarché, restaurants, shipshandlers, chantier, etc. Pour se rendre au village, il faut contourner la marina, passer un pont et puis grimper la côte. Pour les plus courageux, nous suggérons la visite de la citadelle qui en vaut la peine et qui offre une vue époustouflante. Dans le village il y a de nombreux restaurants et magasins d’artisanat. Le tout avec beaucoup de charme.

PHOTOS





Sardaigne Isola Rossa 41ºN00'  008ºE52'

Octobre 2009


En face de l’Isola Rossa, distant de moins d’un NM, se trouve la marina du même nom. Construite en 2003, celle-ci a donné vie à cet ancien port de pêche. Actuellement il ne reste que quelques bateaux de pêche, sans compter la centaine de petites embarcations de pêche sportive qui ne cessent de rentrer et sortir du port. Isola Rossa est aujourd’hui un village de vacances. En ce mois d’Octobre, les deux hôtels sont fermés, tout comme la plus grande partie des commerces. Il y a encore deux, trois mini-marchés en fonctionnement mais d’ici peu seul le magasin de Giovanni fonctionnera! Même situation au niveau des bars et restaurants. Une des seules pizzerias ouverte ne fait plus de pizzas, car le peu de touriste ne justifie pas d’allumer le four à bois! Bref, c’est très calme. Il y a bien sûr en cette saison toute la place possible pour les bateaux visiteurs. On s’accoste directement au quai du mole, car...il n’y a pas de marinier ou de permanence  à la marina les après midi  à partir de fin Septembre! Le coût par nuit est de 21 € (Mars et Octobre).
Les douches sont impeccables. Par contre il n’y a pas un seul point WIFI dans le village.

À coté du port il y a de très belles plages et en cette époque il y a encore des plagistes. Il est vrai que le thermomètre dépasse encore les 30ª!

Il faut aussi dire que les locaux sont très sympa. Par exemple une dame qui pêchait le long du quai est venue nous offrir gentiment deux beaux poissons.

PHOTOS


Sardaigne:  Santa Teresa Di Gallura  41ºN14'  009ºE11'

Octobre 2009


Santa Teresa Di Gallura est le port le plus au Nord Ouest de l’Ile. De la côte on n'aperçoit pas facilement l’entrée du port, qui se trouve entre deux collines.  Il s’agit en fait d’une marina qui accueille également des bateaux de pêche, dont les installations sont très anciennes et peu  soignées. Le village se trouve en haut de la falaise et la route est longue... Nous ne recommandons pas d’y séjourner!

PHOTOS



Sardaigne: Palau  41ºN10'  009ºE23'

Octobre 2009


Avec une prévision de force 4/5, nous avions une certaine appréhension à l'approche du détroit de Bonifacio. Notre pilot book avise que cette zone, le Nord de l’île est difficile et qu’il vaut mieux être un navigateur expérimenté, car elle est connue pour ses coups de vents ainsi que pour ses nombreux rochers à fleur de l’eau! Au passage du Cap Testa, on observe un phénomène du croisement de deux courants. Vous avez de longues vagues qui viennent de l’Ouest et des courtes plus de surface qui viennent de l’Est! Ayant le vent d’Est dans le nez nous avons mis le moteur car nous n’avions plus le temps de faire des bords afin d’arriver avant la fermeture de la marina. L'approche de Palau est simple mais il faut prendre garde aux ferries qui font constamment la traversée vers l’île principales des Maddalenas, réserve naturelle. Première surprise: la marina ne répond pas aux appels VHF (canal 9 en principe). Nous téléphonons pour nous entendre dire qu’il n’y a pas de place, mais que nous pouvons aller nous amarrer à une bouée dans la baie. Avec une prévision d’augmentation du vents plus orage et tonnerre, nous n’étions pas très heureux...nous avons lancé l’annexe à l’eau, placé le moteur...mais avant de rejoindre la terre ferme j’ai l’idée de rappeler la marina. Il y a miraculeusement une place!
Comme c’est le jour de congé d’un des deux mariniers et que l’autre est malade, il nous faut accoster au ponton d’essence , nous diriger au bureau pour que l’on nous explique l’emplacement. Ceci sera notre première expérience d'amarrage sans aide dans une marina sans “fingers”. Nous n’avons en fait pas eu de problème, mais il faut dire que sauter de la proue, avec un pied sur l’ancre, sur le ponton tient d’un numéro de cirque. Faut pas rater son numéro de voltige! Ceci dit la marina offre des douches impeccables et n’est pas chère: en cette saison c’est 20€ pour 12m X 3.85m, en haute saison environ 50€ ( mais il vaut mieux réserver!), par contre à partir de Novembre c’est 4.5€ par jour! Par rapport à Mahon (450€ par mois) et Alghero 300€, on se demande si nous n’avons pas trouvé l’endroit idéal pour passer l’hiver! Car si le village de Palau n’est pas des plus pittoresques nous sommes surpris par l’animation. Presque tous les commerces sont encore ouverts et d’après nos informations bon nombre le reste l’hiver. En fait Palau doit sont animation au tourisme développé  pour les îles. En plus Palau offre de chaque côtés de belles plages, idéales pour de longues promenades. PHOTOS


Sardaigne: San Rafael

Octobre 2009

San Rafael consiste d’une petite marina privée (Porto Rafael Yacht Club) situé à 3/4 NM de Punta Sardegna, et d’un petit centre offrant bars, restaurants, une pâtisserie, un petit magasin d’alimentation, un antiquaire et un bijoutier en plus de... quatre sociétés immobilières. Il faut dire que dans les environs il y a de splendides propriétés, très luxueuses avec de très beaux  jardins. Certaines donnent directement sur la mer, ce qui empêche l’accès au passant vers de petites plages! Nous avons finalement trouvé un petit chemin de terre qui nous a conduit à une petite baie avec un petite plage de sable et eaux transparentes.

PHOTOS


Sardaigne:Liscia et Porto Pollo 41ºN12'  09ºE18/19'

Octobre 2009


Les baies de Liscia et de Porto Pollo ( ou Puddu ) se trouvent à quelques NM à l’Est de Palau. Ce sont en fait deux < Hot Spots> de Windsurf qui au fond de la baie ne sont séparés que par une dune qui joint les deux plages. Celle de Liscia est gigantesque et s’étend sur plusieurs kilomètres. Au centre il y a un centre de Windsurf. Il n’y a aucun problème pour jeter l’ancre, mais par gros vent il est peut être préférable de se protéger à Porto Pollo. Toutefois surveillez votre sondeur car la profondeur passe de 15 mètres à moins de deux en un instant. Il y a à Porto Bello un hôtel, avec un quai (peu de profondeur!), a Lycia il y a des camping et un village de vacance avec bungalows, tous peints de vert pour disparaître dans la nature.

PHOTOS


Sardaigne: Capo D’Orso - Cala Capra - Gollfo della Saline 41ºN09'  09ºE25'

Octobre 2009

Le Capo D’Orso se trouve à quatre bons kilomètres à l’Est de Palau (que vous voyez au fond de la photo!). Après cette bonne marche, il vous faut encore gravir 500 mètres, avec une inclinaison de 22º, pour arriver à <l’ours>. Un immense bloc  de granit a été sculpté par le vent et les intempéries pendant de nombreux siècles pour lui donner la forme de l’animal. Celui ci, qui devint le symbole de la commune de Palau, servait de point de repères aux navigateurs. Il faut noter qu’il est très difficile de trouver le bon angle pour le photographier. Quand vous redescendez la haute colline de l’ours, vous arriverez à votre droite au Golfo delle Saline, une large baie avec une belle plage, et à votre gauche vous arriverez à la Cala Capra. Il y a une mini marina avec une école de voile, et une petite plage. En fait pour y arriver vous passer par la propriété d’un hôtel 5 étoiles avec thalasso,  restaurant, etc.

PHOTOS





Sardaigne:Porto Cervo 41ºN08'  09ºE32'

Octobre 2009


Porto Cervo, mondialement connu pour pour ses régates de prestige et ses super VIP. Il est vrai que les temps ont changés depuis que l’Aga Khan a découvert cette zone en 1963 et y a investi. Aujourd'hui ce sont les <Briattore>, qui y a une disco, qui y règnent. Par contre en cette époque de l’année, même en week end de Toussaints c’est le grand vide. Et si il n’y a pas de clients, Prada-Louis Vuitton-Zegna-Bulgari sont également fermés jusqu’au printemps. Heureux que nous étions de trouver une cafétéria ouverte! La marina était déserte. Le magasin Slam semblait faire son inventaire et pour le reste tout est fermé. Même les bateaux ont mis les voiles, probablement pour les Caraïbes! Bon, nous avons fait des économies et au moins savons que nous n’y ferrons pas de halte. Car bien sûr en été cela doit être le coup de fusil. En plus il est indispensable d’y avoir une voiture car le plus proche magasin d’alimentation est à plusieurs kilomètres.

Le <Pilot book Imray> dit que tout marin doit au moins passer une fois à Porto Cervo...c’est chose faite!

PHOTOS






(Précédente)                                                                                            (suite)

 

Les voyages:

Italie