Sardaigne: L’archipel des Maddalenas

Isola La Maddalena:   41ºN12'  009ºE22'

Octobre 2009


L’archipel est constitué d’une douzaine d'îles dont celle de la Maddalena est la plus importante, également la plus habitée. C’est de son port que chaque demie heure un ferry quitte pour Palau ou en vient. Il y a deux petites marinas dont celle localisée dans la partie plus ancienne de la ville. En plus le long des quais pour ferries, il y a de nombreuses embarcations de tourisme. Vous trouverez de nombreux commerces dont un mini marché en face de l’embarcadère. Il y a bien sûr les traditionnels magasins de souvenir, de
gastronomie Sarde, et...de nombreux commerces chinois! En longeant les quais, on arrive à la marina de base navale avec ses nombreux bâtiments sans intérêt. Restez donc dans la partie ancienne qui est plus typique. Pour visiter les îles en bateau il vous faut obtenir une autorisation (jusque fin Octobre), qui vous donne la possibilité d’approcher de plus de 300 mètres des côtes et d’utiliser les bouées dans les baies.

PHOTOS


Isolas La Maddalena, Presa, Spargi et Budelli

Novembre 2009



Encore une journée splendide, 24º et soleil en grande partie. Pas de vent mais la volonté de faire une sortie en mer, même à moteur. Aujourd’hui nous sommes aller faire un tour de l’archipel des Maddalenas. Nous avons fait la côte Ouest de l’Isola Maddalena et de l’Isola Presa ainsi que la côte Est de l’Isola Spargi et de l’Isola Santa Maria et l’Isola Budelli.

Sur la côte de l’Isolla Maddalena nous avons d’abord rencontré la Cala Nido d’Aquila qui se trouve à une demie-heure de marche de la ville de Maddalena. Il y a quelques pontons, pour de petites embarcations, mais aussi pas mal de roches à fleur de l’eau. Pas vraiment un endroit recommandé! En remontant un peu, on découvre la Cala Francese. Ici encore il faut attention aux rochers. Il y quelques bâtiments demi abandonnés avec un ponton en béton. La petite plage n’est pas très belle et il vaut mieux aller au Nord Ouest de la baie pour y jeter l’ancre par 4 à 10 mètres de fond. En remontant un peu plus au Nord on trouve Stagna Torto aussi nommée Cala Capo Ferrari. C’est une jolie baie avec quelques petites plages...attention encore aux cailloux. Il y quelques maisons dont deux ultra modernes mais qui s’intègrent bien. Le fond est de sable et d’herbes et il y a beaucoup de plaace pour jeter l’ancre.

La zone au Nord de l’Isola Santa Maria et de l’Isola Razzoli étant défendue à la
navigation, nous nous sommes contenté de la zone Est. La Cala Santa Maria est très belle, avec une belle plage et des fonds de sable transparents. On y trouve quelques maisons individuelles. Plus bas on trouve le Passo Secca Di Morto, un passage peu profond (1.5 m.) entre les îles de Santa Maria, Razzoli et Budelli. Il y a des bouées pour s’amarrer (amendes de 50€ si on jette l’ancre!) et cela en vaut la peine car l’environnement est spectaculaire avec des petites plages.  Plus bas on trouve la Pink Beach, dont le nom vient de la couleur du sable de sa petite plage. Malheureusement la baie est défendue à la navigation ainsi qu’à la natation.

En revenant à Palau nous avons longé la côte Est de l’Isola Spargi, qui a vrai dire n’offre pas grand intérêt car trop de falaises.

PHOTOS






(Précédente)                                                                                            (suite)

 

Les voyages:

Italie