Turquie

 

Perili 36ºN45'  027ºE46'

Juillet 2011

Cette petite baie nous a beaucoup plu pour de multiples raisons. La principale est le fait d'y être le seul voilier ce qui fut une surprise en cette époque de l'année. Puis l'ancre y tient bien , dans un fond sablonneux. Ensuite sa plage est plaisante et peu fréquentée. En fait, le grand hôtel ou club qui se trouve à l'est est fermé et à vendre.  Il y en a un autre plus à l'est qui lui est ouvert, mais également avec peu de mouvements. Notez qu'il n'y a pas de commerce dans le coin. Bref , le calme absolu!

PHOTOS



Kuraka Buku 36ºN45'  027ºE53'

Juillet 2011

Cette grande baie est séparée à l'est par une bande de terre d'une bonne centaine de mètres de la baie de Ciflik Limani. La plage est grande, mais pas très accueillante. Une partie donne sur un camping, disons abandonné, et une autre sur un village de vacances qui a du connaître de meilleurs jours, exclusivement occupé par des Turcs. Ce mouillage est bon ( sable et herbes) et offre une bonne protection au Meltem. Il y quelques restaurants et deux épiceries.

PHOTOS



Keci Buku 36ºN45'  028ºE07'

Juillet 2011

À l'entrée de cette grande baie  se trouve la Marti Marina, où l'on peu se réapprovisionner en diesel. Au centre il y a un îlot avec les vestiges d'un fort byzantin. Attention aux profondeurs et rochers autours de celui ci. En faisant bien attention on peut y mouiller avec une ligne à terre. Au sud de la baie on mouille dans 5 m d'eau, dans un fond de sable/boue. Bonne tenue. Mais ne vous approchez pas trop de la langue de sable.
Vous y verrez de nombreux touristes qui s'y promènent, ce qui donne une image assez typique de l'endroit. Il y a plusieurs pontons de restaurants, avec eau et parfois l'électricité et petite épicerie ou même piscine!. En fait il y a aussi une épicerie ( pas bon marché) entre 2 restaurants, qui livre au bateaux.  L'eau n'invite pas trop à la baignade car elle n'est pas transparente vu le fond avec herbes.

PHOTOS


Selimiye 36ºN42'  028ºE05'

Juillet 2011

Selimiye est un village assez touristique, principalement pour les turcs. Il y a un long ponton principal avec eau et électricité, qui est occupé par des nombreuses gullets et yachts. Il y a aussi les pontons des restaurants qui accueillent voiliers et yachts à moteur jusqu'à 15 m. Nous avons mouillé, bonne tenue,  dans la zone entre le grand ponton et la <plage>. Sur ce petit bord de mer de nombreuses familles viennent se détendre et il est curieux de voir dans une même famille, une maman vêtue d'une sorte de pyjama se baignant à côté de sa fille dont le bikini n'a rien à envier à ceux des .... brésiliennes! Tout le long il y a de nombreux cafés et restaurants en tout genres, des plus économiques aux luxueux offrant des étales de poisson surprenants. Il y quelques petites épiceries.

PHOTOS



Dirsek 36ºN41'  027ºE59'

Juillet 2011

La principale qualité de cette baie de Dirsek est le fait qu'en cette époque il y a peu de voiliers ou gulets. Nous avons mouillé dans la zone au Nord Est dans 8 mètres mais notre ancre a mis du temps pour bien s'accrocher car le sable est dur et il y a des pierres. Nous avons mis une ligne à terre. À l'ouest de la baie il y a un restaurant. Ouvert au vents du Nord, créant un certain <swell>.

PHOTOS



Bozburun  36ºN41'  028ºE02'

Juillet 2011

Nous vous suggérons d'éviter de passer entre les îles de Kizi et de Kiseli, car il y a des pas mal de rochers.  Bozburun est une sympathique village, que  nous avons aimé. Le mardi il y a un petit marché à l'ouest , il y a plusieurs petits super marchés et tous types de commerce, de nombreux restaurants, etc. Il y a des toilettes et douches publiques au nord du petit port, et à gauche de l'autre côté de la route il y a une blanchisserie (en dessous du restaurant) 15 TL pour une machine. Nous avons mouillé au sud ouest du môle du port ( attention à la profondeur au fond de la baie!), dans un fond d'herbe et de boue. L'eau n'est donc pas transparente!  Le mouillage est à notre avis bon ( mais nous n'avons pas eu beaucoup de vent), c'est probablement pourquoi le port est quasi vide à part les jours de changement d'équipage des charters. C'est pas cher, mais il n'y a pas de pendilles et les chaînes doivent se croiser rapidement! Il y a quelques point d'eau et d'électricité. Du diesel est disponible par camion citerne.

PHOTOS



(Précédente)                                                                                            (suivante)